Comment lâcher une lanterne volante ?

Pour apporter une touche magique et féérique aux fêtes familiales ou entre amis, certains ont eu la brillante idée d’opter pour des lanternes volantes. Il s’agit de petits ballons recouverts de papier de soie qu’on allume et qu’on laisse flotter dans le vent, principalement à la tombée de la nuit. La lanterne volante est simple à manipuler. Cependant, elle requiert de maîtriser quelques règles de sécurité afin de garantir un spectacle radieux et sans risques.

Trouver l’endroit idéal

Même si de premier abord, la lancée de lanternes semble sans risques, il est important de prévoir les imprévus. En effet, face à un vent trop fort, la flamme allumée dans la lanterne pourrait devenir incontrôlable et brûler son enveloppe facilement combustible. À partir de cet instant, on ne pourra plus anticiper à quel endroit le feu pourrait retomber.

Il faut alors prendre plusieurs points en considération :

  • Trouver un espace vide et dégagé, sans arbre, toit, ni câble électrique aux alentours
  • Lâcher les lanternes loin des lieux contenant des feuilles ou du bois secs
  • Veiller à ce que la réglementation locale permette la lancée de lanterne volante

Attendre d’obtenir un ciel dégagé

Il est conseillé de lancer des lanternes volantes lorsqu’il fait beau. La lancée de lanterne doit se dérouler dans le calme complet et les voir flotter nonchalamment dans les airs offre un spectacle éblouissant. Pour découvrir diverses sortes de lanternes volantes de différentes tailles, aspects et couleurs, voir cette page. De ce fait, si un mauvais temps s’annonce à l’horizon, il est préférable de retarder le lancement afin d’éviter des désagréments. La lanterne peut avoir des difficultés à s’envoler, mais une fois dans les airs, elle peut tomber subitement dans un lieu inapproprié.

Vérifier que tout est à sa place

Avant de lancer la lanterne, il faut l’ouvrir et s’assurer que tout est à sa place. Notamment, il faut veiller à ce que le trou en bas soit ouvert et que l’enveloppe du ballon soit bien fixé. Ensuite, s’assurer que la lanterne est entièrement gonflée d’air, sans qu’une partie de l’enveloppe ne soit trop proche de la flamme de peur qu’elle ne brûle. Pour cela il faut balancer la lanterne d’avant en arrière en la tenant par le bas au niveau du châssis. Une fois que le ballon est bien gonflé, on peut procéder à l’allumage. On utilisera une bougie ou d’autres sources de combustible et une fois allumées, on maintiendra la lanterne à la verticale en attendant quelques minutes, le temps que l’air chaud fasse bien gonfler le ballon.

Lancer la lanterne

Lorsqu’on sent que la lanterne tire un peu vers le haut, on peut la lâcher. Elle s’envolera alors doucement dans les airs, offrant un spectacle merveilleux. Toutefois, si on veut garder prise sur la lanterne, et s’en servir comme un cerf-volant, il est toujours possible d’attacher un fil non combustible au niveau du châssis. De cette manière, la lanterne restera à proximité, toujours visible.  Durant cette atmosphère idyllique, certaines traditions imposent qu’il faille faire un vœu. Les vœux peuvent être collectifs ou individuels et peuvent être pensés ou écrits directement sur l’enveloppe de la lanterne.