Comment réussir sa pose de vernis à ongles

Même s’ils ne sont pas très visibles, avoir de jolis ongles fait toujours plaisir. Il permet d’être en confiance surtout si vous êtes à une réunion importante. Ou que votre métier nécessite l’utilisation de vos mains et l’exposition de vos doigts ou vos orteils. Comment donc faire pour réussir sa pose de vernis à ongles ?

Préparer vos ongles

Il est parfaitement possible de faire soit même ses ongles et d’obtenir des résultats impeccables. Il suffit de bien suivre les étapes nécessaires pour y arriver, et ce quel que soit le type de vernis utilisé. La première chose que vous devez réaliser avant de poser votre vernis est la préparation de vos ongles. Pour cela vous devez :

  • Débarrasser vos ongles de toutes les saletés possibles. Surtout, n’oubliez pas d’enlever le reste de vernis avec un dissolvant doux. Cela éliminera toutes les traces de vernis tout en préservant la fragilité de vos ongles. Pour éliminer efficacement les vernis à ongles foncés, ajoutez de l’eau chaude au coton imbibé de dissolvant. Résultat garanti.
  • Couper et limer vos ongles pour leur donner la forme qui vous plaise. Il est important de couper bien droit vos ongles avant de les limer pour leur apporter la forme désirée. Surtout, évitez les limes en métal. Préférez les limes épaisses en carton. Et limez vos ongles dans un même sens pour éviter de les dédoubler.
  • Lisser vos ongles avec un polissoir. Cela permettra d’apporter de la brillance à vos ongles. Mais si vos ongles ont été jaunis à cause des vernis, vous pouvez les blanchir avec du vinaigre blanc.  Vous pouvez aussi les fortifier avec du jus de citron.
  • Assouplir vos cuticules avec de la crème ou encore en laissant vos ongles tremper dans de l’eau chaude. Il vous sera ainsi plus facile de les pousser pour faciliter l’application de votre vernis.

Appliquer votre vernis

 Quand vous avez fin de préparer vos ongles, vous pouvez passer à l’application de votre vernis. Afin de préserver vos ongles contre le jaunissement, mais aussi sa sensibilité, il est recommandé d’appliquer de la base avant votre vernis. Ici, vous pouvez d’ailleurs dénicher une base de qualité. Ainsi que d’autres produits de nail art. Pour réussir la pose de votre vernis à ongles, vous allez plonger le pinceau dans le flacon de vernis. Retirez l’excès de vernis dessus puis posez le pinceau au centre de votre ongle non loin des cuticules avant de remonter jusqu’au bout de vos ongles. Avec cette technique, vous ne risquez pas de faire déborder votre vernis. Il est important de savoir que deux couches de vernis sont suffisantes. La première couche, une couche fine, est destinée pour la forme de votre vernis. La seconde est pour optimiser la couleur.

Optimiser la tenue de votre vernis

Et pour optimiser le rendu de votre manucure ou pédicure, il est temps de faire briller vos ongles ou de les matifier. Pour cela, vous pouvez appliquer une touche de top coat brillant ou mat sur vos ongles. Tout dépend du résultat que vous recherchez. En plus des effets que le top coat apporte à vos ongles, il permet aussi d’augmenter la durée de votre vernis.

Comment faire le gros œuvre ?

De nombreux travaux entrent en jeu lorsqu’il est question de modifier certains aspects de son appartement. Dans la catégorie des différents ouvrages de rénovation, on peut retrouver les travaux de gros œuvre. Ceux-ci demandent un effort colossal, et surtout requièrent une parfaite organisation. Dans ce dossier, vous comprendrez mieux ce qu’est le gros œuvre ainsi que les différentes étapes qui concourent à sa réalisation.

Gros œuvre : définition et différentes étapes

Le gros œuvre est une étape importante lors de la réalisation d’un projet de construction. Il consiste à construire l’ossature d’un ouvrage. Mieux, le gros œuvre est l’ensemble des travaux qui participent à la solidité et à la stabilité d’un bâtiment. Lorsqu’il s’agit de petites constructions, les ouvrages du gros œuvre peuvent être effectués en terre cuite ou crue, en pierre, en bois, ou en parpaing. Pour les grands bâtiments, ces travaux doivent plutôt être réalisés avec du béton armé, de la charpente métal, de l’acier.

Les ouvrages de maçonnerie entrant dans le cadre du gros œuvre sont entre autres l’étude du sol et les travaux de terrassement. Vous devez aussi réaliser des travaux d’excavation, d’assainissement, de soubassement et de fondation du bâtiment. Aussi, le professionnel en charge des travaux de construction doit, au niveau du gros œuvre, intervenir à l’étape de l’élévation, de la charpente, de la toiture et des menuiseries extérieures de la construction.

Comment réussir la réalisation du gros œuvre ?

Entreprendre les travaux de gros œuvre est une initiative qui doit être confiée à un expert de maçonnerie. Lorsque vous faites appel à votre professionnel, ce dernier doit réaliser des ouvrages de fondation, des travaux hors sol puis la mise hors d’air et hors d’eau.

Les travaux de fondation

Leur objectif consiste à garantir l’assise et la solidité du bâtiment à construire. Vous devez procéder au terrassement, au cuvelage, et le lissage de la maison. Une fois ces différentes étapes franchies, il faut couler les fondations en béton dans la tranchée creusée et terrassée.

Les travaux hors-sol

Au niveau des ouvrages hors-sol, il est indispensable de procéder à l’élévation des murs. Tous les travaux entrant dans le cadre hors-sol doivent participer l’édification des murs extérieurs. Vous devez donc entreprendre des travaux qui doivent soutenir les murs porteurs, les murs de refend, puis les fenêtres.

La mise hors d’air et hors d’eau

C’est la dernière étape des travaux de gros œuvre. Elle consiste, au niveau de la mise hors d’air, à mettre en place des portes extérieures ainsi que des fenêtres. En ce qui concerne la mise hors d’eau, vous devez nécessairement exécuter les travaux de la charpente puis installer la toiture de la maison.

Quelques astuces pour réussir ses travaux de gros œuvre

En premier lieu, il est important de réaliser les ouvrages de gros œuvre dans les meilleures conditions pour éviter les cas d’usure qui peuvent mettre la vie des habitants du bâtiment en danger. Aussi, pour réussir vos travaux, vous devez opter pour des matériaux de qualité supérieure. Ainsi, la maison peut résister aux cycles de gel-dégel et de sécheresse-humidité.

Comment ajuster un harnais pour chien ?

Lorsque vous souhaitez vous promener avec votre chien, il est bon pour sa sécurité et celle des autres de s’assurer qu’il porte un harnais. Cet accessoire a pour fonction de garder le chien sous contrôle pendant la promenade. Il existe de nombreux types de harnais sur le marché, et il n’est pas toujours facile de choisir parmi tous les produits disponibles. Découvrez dans notre guide comment ajuster votre harnais pour chien.

Pourquoi opter pour un harnais ?

Le plus grand avantage du harnais est sûrement qu’il ne serre pas le cou du chien. Ainsi, même s’il tirait, le harnais ne lui ferait pas de mal. Le harnais est également difficile à retirer. Son maintien est assuré même en cas de tir vers l’arrière brutal. En portant cet accessoire, votre chien aura également la possibilité de mieux communiquer avec ses semblables.

Comment ajuster le harnais ?

Le harnais enveloppe doucement le chien, du cou, à la poitrine et jusqu’aux pattes. L’ajuster pour la première fois peut ne pas être une tâche facile. Étant donné qu’il existe différents types de harnais sur le marché. Le choix du harnais le plus adapté à votre chien dépend de sa taille, de son âge et de son caractère.

Ajuster le harnais en X

L’un des plus simples à enfiler est probablement celui en forme de X. Pour que votre chien le porte correctement, il suffit de le placer sur le sol, ouvert et avec les boucles face au sol, placez l’animal dessus en vous assurant que ses pattes reposent sur les espaces, qui sont séparés par la bande qui passera ensuite sous la poitrine. En faisant glisser le harnais vers le haut, vous pouvez accrocher les boucles à l’arrière.

Si vous optez pour le modèle qui peut être inséré à partir de la tête, vous devez vérifier qu’il y a des languettes qui s’adaptent bien autour du ventre du chien. Certains de ces harnais permettent également de se fixer au siège de votre voiture.

Ajuster un harnais en H

Le plus facile à positionner est certainement le harnais en forme de H. Il est équipé de deux crochets de fermeture qui lui permettent de mieux se positionner, ainsi que de cinq points de réglage, pour s’assurer qu’il s’adapte parfaitement au corps du chien.

Les harnais en H à crochet unique sont ouverts et passés de la tête à travers le trou opposé à l’endroit où la laisse se fixe. Si le harnais le permet, ouvrez-le, glissez-le entre les pattes avant sous la poitrine et accrochez-le. Si le harnais a un anneau, il faudra lever la patte de votre chien pour le faire passer en dessous et l’accrocher.

Enfin, les harnais équipés de deux crochets se portent en les ouvrant et en les glissant de la tête à travers le trou de l’attache de laisse, puis en passant le reste sous la poitrine, entre les jambes et en les accrochant sur les côtés.

Le harnais norvégien

Un autre harnais très pratique est celui en forme d’Y, norvégien, équipé d’un crochet latéral. Après avoir passé la tête du chien dans le harnais, il suffit de l’accrocher en passant la sangle sous la poitrine.

Pourquoi offrir une balancelle à son enfant ?

balancelle

La naissance d’un nouveau-né nécessite bon nombre de préparations, notamment les matériels pour l’accueillir. Parmi les équipements nécessaires pour assurer un bien-être aux enfants, vous avez la balancelle. De quoi s’agit-il et en quoi ce matériel est-il important pour votre enfant ? Découvrez les réponses à ces différentes interrogations dans cet article.

Qu’est-ce qu’une balancelle ?

La balancelle fait partie des accessoires à utiliser pour prendre soin des enfants, notamment les bébés. Elle est construite d’une manière unique pour assurer le balancement des bébés. En effet, elle dispose de sièges à plusieurs places suspendues à un dispositif. C’est un matériel conçu de sorte que la position assise soit environ à 20 cm du sol.

Ainsi, une fois l’enfant est bien installé dans la balancelle, il peut se balancer sans craindre un risque. Les accessoires complémentaires à une balancelle peuvent varier en fonction du modèle que vous avez choisi. En gros, la fonction principale de ce dispositif est de distraire l’enfant. Il faut noter que la plupart des modèles proposés sont alimentés avec des piles. Il est possible d’en trouver des modèles qui fonctionnent à l’électricité.

En quoi la balancelle est-elle importante pour votre enfant ?

La balancelle est un accessoire important pour votre bébé pour plusieurs raisons. Elle offre une sensation agréable de bien-être à votre enfant. Cet exercice lui apporte un certain apaisement. Lorsque vous associez ce matériel à une musique, vous pouvez facilement endormir votre enfant. Même à son réveil, il peut continuer à s’amuser à l’aide d’autres accessoires de la balancelle.

En dehors de ces aspects, il faut souligner que certaines couleurs essentiellement vives qui sont utilisées pour concevoir les jouets, facilitent la vue et la motricité chez le bébé. Il prend même l’habitude à l’écoute grâce aux mélodies diffusées par les jouets de la balancelle. De ce fait, il faudra choisir des meilleurs modèles qui offrent une large fonctionnalité.

De plus, la balancelle permet de bien installer votre enfant. Ce qui lui apporte un certain confort. La plupart des modèles proposés dans les magasins sont tout à fait pliables. Ce qui permet de la transporter facilement. Il faut, cependant privilégier les endroits sécurisés pour installer votre enfant.

Comment trouver la meilleure balancelle pour votre enfant ?

Étant donné que le bien-être de votre enfant est votre priorité, il est important de faire un bon choix de balancelle pour ce dernier. À cet effet, il est indispensable de penser à sa sécurité. Il est donc primordial d’opter pour des modèles conformes aux normes européennes. Vous y verrez sur ces derniers la note label CE ou NF. Si l’une ou l’autre de ces indications ne figurent pas sur le modèle proposé, il est conseillé de ne pas acheter ce dernier.

La stabilité de la balancelle est aussi une caractéristique indéniable à considérer pour s’assurer de la sécurité de votre enfant. En réalité, la balancelle devrait disposer d’une base large pour éviter les risques de chute et de basculement. Elle doit aussi disposer d’un système d’inclinaison pour faciliter le maintien de la tête de l’enfant. La ceinture de maintien ainsi qu’un harnais à cinq points sont à observer avant de conclure l’achat d’une balancelle. Il est bien possible d’assurer un meilleur bien-être à son enfant grâce à une balancelle.

Pour quel type de travaux utiliser une perceuse sans fil ?

La perceuse fait partie des outils les plus utilisés, voire même indispensables à tout bricoleur. Elle existe en deux modèles : avec ou sans fil. Tous les petits travaux de la maison nécessitent généralement. Lorsqu’elle est sans fil, elle est plus pratique et peut facilement s’utiliser un peu partout.

Vous en possédez une chez vous sans réellement savoir à quoi elle est destinée ? Découvrez dans notre article du jour, pour quels types de travaux utiliser une perceuse sans fil.

Pour le vissage

Généralement, toutes les opérations de vissage nécessitent l’utilisation d’une perceuse sans fil. C’est certainement pour cela qu’elle s’appelle perceuse-visseuse. Que vous souhaitiez monter ou visser un meuble, monter du bois (fabrication d’une terrasse, cabane, etc.), la perceuse sans fil vous sera d’une grande aide.

Si vous êtes un bricoleur occasionnel, un modèle basique et léger suffira pour vos petits travaux. Si vous êtes plus habiles ou même professionnels, vous aurez besoin d’une perceuse avec plus d’autonomie pour pouvoir assurer vos chantiers. Vous pourrez même choisir un modèle avec d’autres options.

Pour le perçage

Réaliser des travaux chez vous nécessite souvent de percer. Une perceuse sans fil est indispensable pour percer le placo ou du bois (planche, etc.). Elle permet même de perforer du bois épais jusqu’à plus de 5 cm. Certaines perceuses plus performantes vous permettront même de percer des matériaux plus durs comme le béton, le carrelage ou l’acier.

Plus votre moteur est puissant, plus il vous permettra d’effectuer différentes tâches. Pour cela, optez un modèle avec une option percussion. Cette dernière permet de perforer n’importe quoi grâce à plusieurs coups effectués en une minute. Plus le nombre de coups est élevé, mieux est le perçage (nombre de tours par minute allant de 20 000 à 50 000).

Choisissez selon votre profil 

Voici comment choisir le type de votre perceuse selon votre profil de bricoleur.

Utilisateur occasionnel

Si vous êtes un bricoleur du dimanche, vous n’avez pas besoin d’un modèle pour professionnel. Comme votre perceuse ne vous sera utile qu’occasionnellement, un modèle avec une autonomie et puissance moyenne suffira. Le principal est qu’elle puisse visser, dévisser, et percer sans effort de votre part.

Utilisateur régulier

Si vous bricolez régulièrement (une fois par semaine minimum), ou que vous prévoyez une utilisation semi-professionnelle, votre choix doit se porter vers un modèle plus puissant. Ici, nous parlons de puissance de rotation, mais aussi d’autonomie. Pour ne pas avoir à interrompre souvent votre travail, choisissez une perceuse visseuse avec plus d’une heure d’autonomie.

Utilisateur professionnel

Le choix d’une perceuse pour professionnel doit être plus minutieux par rapport au choix d’une perceuse pour amateur. Si vous souhaitez investir dans matériel qui vous sera utile sur le long terme, vous devez être plus attentif à plusieurs critères : le matériel avec lequel elle est fabriquée (matériel de qualité, batterie Li-ion, charge plus rapide, etc.), mais aussi son prix, car généralement, un matériel pour pro sera plus onéreux qu’un modèle basique.

Combien de temps avant de pouvoir marcher sur une terrasse réalisée en moquette de pierre ?

Revêtement de sol à la fois durable et esthétique, la moquette en pierre fait de plus en plus d’adeptes. Comme sa pose n’est pas vraiment compliquée, on est souvent tenté de le faire soi-même. Si vous avez déjà envisagé d’en appliquer pour votre terrasse, vous devez connaître au préalable divers éléments, dont parmi eux figure son temps de séchage.

Le temps de séchage qu’il faut prévoir

L’aménagement d’une moquette de pierre doit suivre quelques étapes fondamentales. Il n’est pas nécessaire d’être un artisan confirmé pour le faire. Toutefois, vous devez vous munir de quelques techniques avant d’entamer les travaux.

Parmi ses étapes, on note le nettoyage du sol, l’application du primaire d’accrochage, la préparation des revêtements et la pose de ceux-ci. Vient en dernière étape le temps de séchage. D’après les spécialistes, il faut au moins laisser 24 heures pour que le tapis en pierre soit complètement sec. Après, vous pouvez encore effectuer une finition en polyuréthane pour améliorer l’antiglisse. Mais cette opération doit s’effectuer le lendemain. Vous devez aussi lui consacrer un temps de séchage qui peut durer entre 12 et 24 heures. Cela dépend notamment du trafic sur la terrasse fraîchement décorée.

Avant de pouvoir marcher sur votre toute nouvelle moquette de pierre de votre terrasse, il faut attendre au moins 48 heures, marges comprises. Précisons que ce ne sont que des estimations. Cette durée peut effectivement varier en fonction du modèle choisi, de la réalisation de motifs, etc. Vous pouvez demander conseil à un professionnel ici. Vous pouvez aussi lui confier la pose de votre moquette de pierre.  

Sur quel support peut-on poser un tapis de pierre ?

Une moquette de pierre peut s’adapter facilement à différentes configurations. Peu importe le support dont vous disposez, il est toujours possible de l’agencer. Pour une parfaite stabilité et pour plus de facilité, vous pouvez penser à :

  • Du carrelage,
  • De la dalle en béton,
  • Du pavage sur un support en béton,
  • Du marbre,

Cependant, il leur faut un minimum de préparation. Mais surtout, vous devez vous assurer que le sol de base est entièrement stable. En cas de doute, mieux vaut se tourner vers une entreprise experte en pose de moquette en pierre.

Conseils pour optimiser le séchage d’une moquette de pierre

Le temps de séchage d’une moquette de pierre dépend généralement de la qualité de la résine. Mais de nombreux éléments viennent également l’influencer. Vous devez en effet prendre compte de divers éléments, comme le taux d’humidité dans l’air. Avec une température de 20°C, il faut patienter environ 24h avant de pouvoir marcher dessus.

Par ailleurs, il faut au moins 8 heures de temps de repos pour une moquette en pierre de terrasse fraichement posée. S’il vient à pleuvoir avant ce laps de temps ou si elle est mouillée, cela va avoir un impact sur son assèchement. Vous devez donc tenir compte des saisons avant de mettre en œuvre votre projet d’aménagement de revêtement de terrasse. Dans certains cas, si vous voulez vraiment avoir un séchage rapide, il est possible de rajouter un accélérateur de prise. Du ressort d’un spécialiste, le plus avisé serait d’en contacter un.

Comment enlever le calcaire des toilettes


Comment maintenir les toilettes propres et hygiéniques


Les dépôts calcaires sont complexes ; ils apparaissent en raison de la dureté de l’eau du robinet, qui contient beaucoup de sel de calcium. Tous ces dépôts apparaissent sur le fond des toilettes sous forme de patine jaune. Des substances chimiques à base d’acides caustiques sont utilisées pour enlever cette patine.

Produits de détartrage des toilettes
Les fabricants modernes fournissent aux magasins une variété de produits ménagers qui visent à éliminer la rouille, les calculs d’urine et la plaque dans les toilettes. Pour effectuer un nettoyage de haute qualité, vous devez acheter uniquement les meilleurs produits ou bien fabriquer vous-même votre propre produit de nettoyage.

Produits chimiques

  1. Acide mural

    L’acide muriatique est la solution la plus professionnelle pour éliminer le calcaire tenace des toilettes. Pour les propriétaires, l’utilisation de l’acide muriatique est risquée car les fumées et les liquides sont toxiques et peuvent brûler. De plus, l’acide peut endommager la surface des toilettes si elle est mal utilisée. Si les taches dans les toilettes sont excessives et que vous souhaitez essayer l’acide muriatique, lisez et suivez attentivement les consignes de sécurité figurant sur l’emballage.
  2. Produits Acides

    Outre de nombreux produits sanitaires,certains complètent la gamme en proposant de nombreux produits de nettoyage. En particulier, pour le nettoyage des toilettes, nous ne pouvons pas manquer de mentionner le produit de nettoyage . Il a été créé pour la plupart des toilettes. Ce nettoyant réduit la salinité et empêche la formation de calcaire, ce qui garantit une hygiène optimale lors de l’utilisation des toilettes.

Produits naturels

Vous pourriez être surpris par ce que vous pouvez trouver dans votre armoire de cuisine pour enlever les dépôts, le calcaire tenace et autres, des toilettes. Les dépôts sont alcalins, vous pouvez donc utiliser des liquides acides pour les dissoudre. Le vinaigre et le jus de citron sont acides et peuvent éliminer le calcaire qui ne pue pas. Il existe d’autres moyens d’éliminer le calcaire :

Recueillir l’eau du pot pour abaisser le niveau de l’eau et voir les dépôts. Vous pouvez voir des lignes de calcaire le long de la cuvette où passe l’eau lors du rinçage. Versez du jus de citron ou du vinaigre sur les dépôts. Ne diluez pas le vinaigre ou le jus de citron, sinon l’efficacité sera réduite. Laissez les liquides acides agir pendant quelques heures, de préférence toute la nuit.

Citron, sel et bicarbonate de sodium : Désinfectant naturel pour la maison

Ensuite, frottez les taches avec une brosse à dents à poils raides avant de tirer la chasse d’eau. Il est conseillé de verser chaque jour une tasse de vinaigre ou de jus de citron dans le réservoir des toilettes pour éviter que les taches ne reviennent.

Balayer le calcaire tenace

Un nettoyage minutieux peut éliminer ces embarrassantes incrustations blanches. Ce genre de nettoyage en profondeur demande beaucoup d’efforts, mais c’est un excellent entraînement pour les bras. Utilisez un chiffon ou de la pierre ponce pour éliminer les dépôts de calcium dans les toilettes. Quelle que soit la méthode que vous choisissez, appliquez beaucoup d’eau avant de commencer. Mouillez le tissu ou la pierre ponce et concentrez-vous sur les taches en frottant. Essayez d’éviter de gratter la porcelaine avec force, car vous risquez de la rayer.

Comment cultiver ses tomates ?

Comment planter des tomates dans le jardin

Le printemps est le moment idéal pour planter des tomates dans le jardin et dans des pots. C’est le légume le plus populaire pour les amateurs d’agriculture et il est absolument à ne pas manquer dans le potager biologique.
Pour semer les tomates et s’assurer que la graine pousse, quelques astuces sont nécessaires. Et aussi le repiquage des semis nécessite différentes attentions, à partir du choix dans la pépinière.
Avec un peu d’expérience, il ne sera pas difficile de prendre soin de ces Solanacées, l’important sera de toujours suivre les techniques correctes de la culture biologique.
Dans cet article, nous donnons toutes les indications pratiques pour planter les tomates et obtenir un produit sain et naturel.


La plantation de tomates

Le sol de texture moyenne est idéal pour la culture des tomates. Elle doit être fraîche et profonde, avec une riche présence d’humus. Enfin, elle doit avoir un excellent système d’évacuation des eaux.
Le plant de tomate est assez rustique et s’adapte également aux sols sableux ou argileux. L’important, c’est qu’il n’y ait pas de stagnation de l’eau.
Pour planter les tomates dans le jardin et avoir une récolte satisfaisante, nous devons passer beaucoup de temps à préparer le sol.
Tout d’abord, respectons la rotation des cultures et ne plantons pas les tomates au même endroit tout le temps. Sinon, nous aurons un plus grand risque de maladie.
Si aucun labour mécanique n’est effectué, le sol doit être labouré en profondeur, ce qui permet de briser les grosses mottes. Puis nous procédons à un raffinement, en utilisant une houe et un râteau.

Fertilisation

En complément du travail du sol, nous devrons procéder à une fertilisation de fond.
Le meilleur engrais est le fumier mature, qui doit être trempé dans le sol après le bêchage. Si vous n’avez pas de fumier à disposition, vous pouvez opter pour des engrais naturels, faits maison, comme le compost domestique. Deux alternatives, toujours naturelles, que l’on peut trouver sur le marché sont l’humus de vers de terre, produit par l’élevage de vers de terre et le fumier en granulés.
La fertilisation du sol doit être effectuée au moins 15 jours avant la plantation des tomates.

Distances à respecter lors de la transplantation
Comme les plants sont de volume moyen, la plantation des tomates en plein champ nécessite des distances appropriées. Dans tous les cas, vous devez également tenir compte de la variété choisie, car elles n’ont pas toutes la même taille.
Voici un petit schéma de repiquage de tomates à la bonne distance, selon que l’on a choisi des variétés de sauces, de salades ou de dattes/cerises :

Comment planter des tomates en pots

La plantation de tomates en pots, dans notre jardin fait sur le balcon ou la terrasse, est possible. Dans ce cas également, les mêmes recommandations que pour le jardin potager s’appliquent. Les conseils supplémentaires que nous donnons, concernent le choix du conteneur. La tomate développe un grand système racinaire, elle a donc besoin de beaucoup de terre pour étendre ses racines. Choisissez donc des pots de grande taille, tant en largeur qu’en profondeur.

Que faire immédiatement après avoir planté des tomates
En ce qui concerne les soins à apporter au plant une fois qu’il a poussé, nous vous recommandons d’approfondir l’article consacré à la culture de la tomate.
Cependant, une fois les plantes plantées, il est nécessaire d’effectuer immédiatement quelques petites mais importantes opérations.

L’arrosage des semis

La première chose à faire est d’irriguer les semis. Il est donc bon d’avoir prévu, si vous commencez à faire le jardin, une méthode d’arrosage automatique. Si ce n’est pas le cas, vous trouverez ici et là le nécessaire pour créer un système d’irrigation avec le système goutte à goutte. Une fois que vous avez réalisé le système, il est important de veiller à irriguer correctement.

Comment choisir une nounou à domicile

Mettre un nourrisson entre les mains d’une autre personne est un moment difficile pour toute maman. L’éloignement peut engendrer de la culpabilité, de l’anxiété et la crainte que le bébé vous manque. Que ce soit pour aller travailler ou parce que vous avez besoin de vous éloigner de l’attention constante que requiert un nouveau-né, n’oubliez pas qu’une absence prolongée est bonne pour vous et pour le bébé.

Préparez-vous à le laisser entre d’autres mains.
Si vous vivez en symbiose avec votre bébé depuis deux mois, le laisser toute la matinée avec la baby-sitter pourrait être une étape trop longue. Vous devez habituer votre bébé à la baby-sitter et vous devez vous y habituer aussi ! Commencez donc à faire du baby-sitting pendant quelques heures pendant que vous êtes dans la maison.

Pendant que la baby-sitter s’occupe du bébé, vous pouvez vous reposer ou faire toutes ces petites choses que vous n’avez pas le temps de faire avec un bébé dans la maison. Résistez à la tentation de courir là-bas chaque fois que vous l’entendez pleurer et laissez la baby-sitter le calmer.

Quand est-il trop tôt pour laisser le bébé à la baby-sitter ? Si vous allaitez, attendez que l’allaitement soit bien entamé (il dure au moins 6 semaines) avant de laisser le bébé au moment de la tétée. Prendre son lait au biberon peut l’embrouiller, car la succion est différente.

Comment doit être une bonne baby sitter ?


L’essentiel pour se sentir à l’aise lorsque vous laissez votre bébé, c’est de savoir que vous le laissez avec la bonne personne, quelqu’un qui sera bon et sûr. Mais comment savoir qui est la bonne personne ?

  • Avec l’expérience

    Tout d’abord, l’expérience. Choisissez une baby-sitter qui s’est déjà occupée d’un nouveau-né, car avec les bébés, l’expérience est plus importante que la formation. Vous pouvez apprendre à changer une couche et à donner un bain à un bébé, mais seule l’expérience peut vous aider à reconnaître la raison d’un cri désespéré ou à prévenir des dangers potentiels.
  • Pas trop jeune

    L’âge de la baby-sitter est également important : une personne plus mûre est préférable. Une jeune baby-sitter est préférable pour les enfants à partir de deux ans, lorsqu’ils ont besoin d’enthousiasme et d’énergie pour jouer toute la journée.
  • Préparé sur la sécurité

    Quel que soit l’âge ou l’expérience, il est important que la baby-sitter ait suivi un cours de premiers secours pédiatriques (ici les informations sur les cours organisés par la Croix-Rouge). Même si la baby-sitter est une maman, elle peut ne pas être familiarisée avec les manœuvres du bébé.
  • Bon observateur et souci du détail

    Une observation attentive et la capacité à remarquer les détails sont importantes lorsqu’on a affaire à un nourrisson. Les besoins des nouveau-nés doivent être interprétés à travers de petites choses : un regard peut signifier le sommeil, le ton des pleurs indique la peur, une petite main qui revient souvent toucher l’oreille signifie la douleur.
  • Scrupuleux dans la communication

    La communication entre les parents et les baby-sitters est importante quel que soit l’âge de l’enfant, mais elle l’est encore plus dans le cas des nouveau-nés. Savoir si votre enfant a manqué sa sieste ou s’il a pris moins de lait que d’habitude est une information précieuse pour interpréter son comportement après le départ de la baby-sitter. Si la baby-sitter emmène votre enfant chez le pédiatre, assurez-vous que vous disposez d’un canal de communication direct avec votre médecin, même si elle est douée pour la communication. Demandez au médecin, par exemple, de noter dans un carnet les instructions relatives aux médicaments et toutes les choses les plus importantes. Dans ces cas, il est préférable d’avoir des informations de première main.
  • Capable de jouer

    La vie de 0 à 12 mois n’est pas que bouillie, couche et sieste. Au cours des premiers mois de la vie, le jeu est fondamental pour le développement de l’enfant et toute nouvelle compétence doit être encouragée et stimulée par le jeu. Le baby-sitter doit offrir au bébé les bons stimuli par le biais des bons jeux pour bébés.
  • Bonne planification et bonne organisation

    Une bonne baby-sitter doit être bien organisée et capable de planifier son temps de travail. La journée d’un petit enfant doit être la même chaque jour et être un mélange harmonieux de nourriture, de marche, de jeu, de bain, de siestes qui se répètent aux mêmes heures.
  • Intéressé à rester

    Il est inutile de trouver la baby-sitter parfaite si au bout d’un mois elle vous quitte parce qu’elle a trouvé le travail qu’elle cherchait vraiment. Changer de baby-sitter est déstabilisant pour tous les enfants, mais pour les plus petits, c’est plus déstabilisant et l’insertion d’une nouvelle baby-sitter est plus longue avec les enfants de moins d’un an.
  • Non-fumeur

    Il est préférable que la baby-sitter ne fume pas, surtout quand il s’agit de bébés. En effet, les bébés sont particulièrement sensibles aux odeurs et passent beaucoup de temps dans les bras de la baby-sitter, au contact de ses vêtements et de sa peau, où ils peuvent inhaler ce que l’on appelle la « fumée de troisième main ». Il s’agit de résidus toxiques que les cigarettes éteintes libèrent dans l’environnement et qui se déposent sur les vêtements et la peau, les meubles, les tissus d’ameublement et les objets de la maison.

Quelles sont les origines des globes terrestres ?

Origines des globes terrestres

Un globe est un modèle tridimensionnel représenté sur une sphère à l’échelle de la planète Terre. Il est aussi souvent appelé globe, globe terrestre ou globe géographique.

Le premier modèle a été construit par le marchand, astronome et géographe allemand Martin Behaim entre 1491 et 1493. Ce modèle mesure 50 cm de diamètre et reflète toutes les terres explorées avant la découverte de l’Amérique en 1492. Bien qu’il ne dispose pas d’indications de longitude et de latitude par la méthode réticulaire moderne.

Vous voulez une idée de cadeau originale pour un fan de littérature ? Nous vous proposons des serre-livres décorés de globes terrestres dans la collection de notre partenaire : www.statuette.fr.

globe terrestre serre-livres

Actuellement, ce modèle se trouve au Musée national allemand de Nuremberg, en Allemagne. Plus tard, Martin Waldseemüller, en 1507, a fait le premier globe avec les terres émergées du Nouveau Monde.

De nombreux modèles de globes à l’échelle de la terre ont une distance ou une échelle de 1/40 millions. La distance entre les centimètres du globe est représentée par 400 kilomètres. Un pouce représente environ 630 milles. Certains globes ont un diamètre d’un pied.

Le premier globe céleste transparent a été construit sous l’empire moghol, sous le patronage de Jahangir. Ceux-ci avaient une vue du ciel depuis la Terre, ce qui équivaut à être situé au centre de la sphère céleste, c’est-à-dire vu de l’intérieur de la sphère céleste, alors que la sphère céleste est une vue de l’extérieur.

Pour les années 1961 et 2002, il a été mis en œuvre en tant qu’instrument de navigation, l’utilisation des dispositifs électromécaniques Globus IMP a inclus des globes terrestres de cinq pouces, dans les vaisseaux spatiaux soviétiques et russes.

Traditionnellement, les globes étaient fabriqués en collant une carte en papier imprimée sur une sphère, souvent en bois.

Les globes modernes sont souvent moulés en thermoplastique. Il s’agit de disques plastiques plats sur lesquels est imprimée une carte préalablement déformée à cet effet, ce qui équivaut à une photographie de carte plane.

Les globes sont généralement placés sur une surface ayant un axe d’inclinaison de 23,5° par rapport au plan horizontal, qui est déplacé d’un pôle à l’autre, ce qui permet de faire tourner la sphère autour de cet axe. Cela le rend facile à utiliser.

Il existe aujourd’hui des globes interactifs, qui sont devenus un jouet éducatif très apprécié des parents et des éducateurs, car les enfants peuvent apprendre l’histoire, la culture et la géographie de manière didactique.

Au fil des ans, la technologie a également eu un impact sur la diversité et la modernisation de la conception de ces globes. Aujourd’hui, il existe des modèles à l’échelle virtuelle et aussi comme la société Google qui, grâce à son système google maps, a récemment lancé un globe terrestre au format 3d.

On peut le voir à travers l’application en utilisant le « Mode Globe » ou le mode globe qui permet de convertir la carte en globe au fur et à mesure que l’on s’en éloigne.

Le mode globe a été conçu pour résoudre le problème rencontré avec les projections planes, également appelées projections Mercator, qui ne montrent pas correctement les zones des régions éloignées de l’équateur

Il ne fait aucun doute que la création de ces modèles à l’échelle de la terre n’était pas considérée comme réelle au début, car il y avait et il y a encore une minorité de personnes qui considéraient la terre comme plate. Mais grâce à différents voyageurs comme Christophe Colomb et des cartographes, cette théorie a pu être réfutée.