Comment faire le gros œuvre ?

De nombreux travaux entrent en jeu lorsqu’il est question de modifier certains aspects de son appartement. Dans la catégorie des différents ouvrages de rénovation, on peut retrouver les travaux de gros œuvre. Ceux-ci demandent un effort colossal, et surtout requièrent une parfaite organisation. Dans ce dossier, vous comprendrez mieux ce qu’est le gros œuvre ainsi que les différentes étapes qui concourent à sa réalisation.

Gros œuvre : définition et différentes étapes

Le gros œuvre est une étape importante lors de la réalisation d’un projet de construction. Il consiste à construire l’ossature d’un ouvrage. Mieux, le gros œuvre est l’ensemble des travaux qui participent à la solidité et à la stabilité d’un bâtiment. Lorsqu’il s’agit de petites constructions, les ouvrages du gros œuvre peuvent être effectués en terre cuite ou crue, en pierre, en bois, ou en parpaing. Pour les grands bâtiments, ces travaux doivent plutôt être réalisés avec du béton armé, de la charpente métal, de l’acier.

Les ouvrages de maçonnerie entrant dans le cadre du gros œuvre sont entre autres l’étude du sol et les travaux de terrassement. Vous devez aussi réaliser des travaux d’excavation, d’assainissement, de soubassement et de fondation du bâtiment. Aussi, le professionnel en charge des travaux de construction doit, au niveau du gros œuvre, intervenir à l’étape de l’élévation, de la charpente, de la toiture et des menuiseries extérieures de la construction.

Comment réussir la réalisation du gros œuvre ?

Entreprendre les travaux de gros œuvre est une initiative qui doit être confiée à un expert de maçonnerie. Lorsque vous faites appel à votre professionnel, ce dernier doit réaliser des ouvrages de fondation, des travaux hors sol puis la mise hors d’air et hors d’eau.

Les travaux de fondation

Leur objectif consiste à garantir l’assise et la solidité du bâtiment à construire. Vous devez procéder au terrassement, au cuvelage, et le lissage de la maison. Une fois ces différentes étapes franchies, il faut couler les fondations en béton dans la tranchée creusée et terrassée.

Les travaux hors-sol

Au niveau des ouvrages hors-sol, il est indispensable de procéder à l’élévation des murs. Tous les travaux entrant dans le cadre hors-sol doivent participer l’édification des murs extérieurs. Vous devez donc entreprendre des travaux qui doivent soutenir les murs porteurs, les murs de refend, puis les fenêtres.

La mise hors d’air et hors d’eau

C’est la dernière étape des travaux de gros œuvre. Elle consiste, au niveau de la mise hors d’air, à mettre en place des portes extérieures ainsi que des fenêtres. En ce qui concerne la mise hors d’eau, vous devez nécessairement exécuter les travaux de la charpente puis installer la toiture de la maison.

Quelques astuces pour réussir ses travaux de gros œuvre

En premier lieu, il est important de réaliser les ouvrages de gros œuvre dans les meilleures conditions pour éviter les cas d’usure qui peuvent mettre la vie des habitants du bâtiment en danger. Aussi, pour réussir vos travaux, vous devez opter pour des matériaux de qualité supérieure. Ainsi, la maison peut résister aux cycles de gel-dégel et de sécheresse-humidité.